Qu'est-ce que l'escrime ?

L'escrime est un sport de combat, en aucun cas basé sur la force, mais sur le Respect et la Maîtrise de soi qui en sont les maîtres mots.

Discipline complète qui demande de la vitesse, de la précision et des réflexes, l'escrime est l’art de toucher un adversaire avec la pointe ou le tranchant (estoc et taille) d’une arme blanche sur les parties valables sans être touché.

​Trois types d'armes sont utilisées : l’épée (discipline olympique depuis 1900 pour les hommes et 1956 pour les femmes), le sabre (discipline olympique depuis 1896 pour les hommes et 2004 pour les femmes) et le fleuret (discipline olympique depuis 1896 pour les hommes et 1924 pour les femmes).

Ces trois armes sont sexuées : épée féminine et masculine, fleuret féminin et masculin et sabre féminin et masculin. Les épreuves sont individuelles ou par équipes. Elles sont donc au nombre de douze.
 

L'escrime est l'un des sports où le français est la langue officielle. Chaque pays utilise sa langue pour les compétitions nationales, mais dès que la compétition devient internationale, le français est obligatoire pour l’arbitrage. « En garde ! Êtes-vous prêts ? Allez ! Halte ! »
 

L'Escrime est un Sport Olympique Français Majeur, avec actuellement 115 médailles olympiques au compteur, et un sport en expansion avec 64 000 licenciés et 120 000 pratiquants répartis dans plus de 800 clubs..
 

(Sources Wikipédia et Fédération Française d'Escrime)

 

Fleuret, épée et sabre

L’escrime sportive contemporaine utilise trois armes différentes : le fleuret, l’épée et le sabre. Cette escrime aux trois armes s'est constituée à la fin du XIXe siècle. Toutes ces armes sont présentes aux compétitions de niveau olympique (le sabre féminin a débuté aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004).

 

La lame de l’arme adulte est par convention dite lame no 5. Pour les enfants, le poids et la taille de l'arme sont adaptés. Les poussins et pupilles utilisent une lame no 0 de 77 cm, les benjamins une lame de taille no 2 de 82 cm.

 

(source Wikipédia)

Le fleuret:

Le fleuret a été créé au XVIIe siècle pour servir d'arme d'entraînement et d'étude. C'est la seule arme qui ne soit jamais sortie des salles d'escrime (contrairement au sabre qui a servi sur les champs de bataille et l'épée qui a été utilisée pour le duel).

C'est une arme légère — 500 grammes pour une longueur de 110 cm — et flexible dont la section de lame est rectangulaire.

La touche se fait avec la pointe uniquement sur la partie supérieure du corps et exclut les bras et le masque.

L'épée:

.L’épée moderne a été inventée au XIXe siècle afin de se battre en duel. C’est une arme d’estoc uniquement.

L'action offensive de cette arme s’exerce donc par la pointe et par la pointe seule.

C'est une arme plus lourde — 750 g pour une longueur de 110 cm maximum (poignée d'une longueur de 20 cm maximum) — et moins flexible que le fleuret, et sa lame est de section triangulaire.

La surface valable comprend tout le corps du tireur, y compris ses vêtements et son équipement.

Le sabre:

Le sabre est une arme d'estoc, de taille9 (coup porté avec le tranchant de la lame) et de contre-taille (coup porté avec le dos de la lame); les coups du plat de la lame sont aussi valables.

C'est une arme conventionnelle comme le fleuret et de même légèreté — 500 g pour une longueur totale de 105 cm maximum.

La surface valable pour le sabre est tout ce qui se trouve au-dessus de la taille (à l'exception des 2 mains), car cette arme nous vient de la cavalerie, et qu'il était dans ce cas très difficile de toucher en dessous de la taille.

© 2017 by Ribérac Epée. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now